Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 02 février 2017

Odon Vallet - Petit lexique des idées fausses sur les religions

 

Odon Vallet - Petit lexique des idées fausses sur les religions

 

Radicalisées à outrance ou aseptisées à l'excès, discutées autant qu'ignorées, tout à la fois proches et étranges, les religions sont devenues, avec leur maintien institutionnel et leur recul social autant que culturel, des objets de prise de partie hagardes et de jugement flous. D'où l'intérêt de ce petit Petit lexique des idées fausses sur les religions peaufiné par Odon Vallet, universitaire et spécialiste d'histoire religieuse. Odon Vallet dresse une liste de lieux communs inoxydables et poncifs en béton dont voici quelques perles : "L'athéisme est un phénomène contemporain" (il a en fait 2500 ans), "Le capitalisme est né du protestantisme" (en définitive son origine serait plutôt catholique romaine avec les ventes des indulgences), "Le bouddhisme est une religion en expansion" (le chiffre n'a pas bougé depuis 1900 et les "deux millions" de bouddhistes français seraient en fait 20 000), "l'islam est la première religion du monde" (plutôt la deuxième : il y a 1,8 milliard de chrétiens pour 1,1 de musulmans). Toutes vérités intangibles qui ne résistent guère à une petite enquête chiffrée ou à une analyse étymologique ("Le christianisme est la religion de l'amour" : oui, à condition de ne faire de l'amour ni un éros ni une amitié ? le christianisme est la religion d'un certain [...] amour"). Avec un ton posé et une ironie sous-jacente, Odon Vallet dispense sur ces sujets supposés connus que sont les vérités et les faits religieux un regard démystificateur et clarifiant.

2017-02-02_175539.jpg

18:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 14 novembre 2016

La diplomatie religieuse de l'Arabie saoudite - Pierre Conesa - Préface Hubert Védrine

 

Salafisme.jpg

Une étude exceptionnelle sur les dessous du royaume le plus puissant et le plus secret au monde.
La diplomatie religieuse de l’Arabie saoudite constitue un étrange trou noir dans l’analyse du radicalisme qui affecte l’islam aujourd’hui. Pourquoi le salafisme, mouvance la plus intolérante et sectaire de l’islam, est-il devenu si conquérant ? Parce que parmi tous les radicalismes religieux qui pourrissent la planète, il est le seul à bénéficier d’un appui constant de la part d’un pays doté d’immenses moyens : le royaume saoudien.
Cette étude, dont les collaborateurs ont souhaité conserver l’anonymat, révèle comment ce royaume aux deux visages, celui conciliant de la dynastie Saoud et celui plus agressif du salafisme, propagandiste du djihad, a depuis des décennies développé une stratégie religieuse pour conquérir la communauté musulmane, mais aussi l’Occident, sans apparaître comme un ennemi grâce à un soft power original, hybride des systèmes américain et soviétique.
Aujourd’hui, ce pays longtemps protégé se retrouve menacé sur son propre territoire par le salafisme djihadiste qu’il a propagé ailleurs

15:16 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 12 août 2016

Le guide indispensable du petit coin

Pourquoi les WC sont-ils au fond du couloir ? Doit-on prendre du papier en feuilles ou en rouleaux ? Peut-on lire des romans à l'eau de rose dans les toilettes ? Que doit-on écrire sur les murs ? Comment le maire de Paris en parle-t-il à son épouse ? Vaut-il mieux être riche et constipé que pauvre et incontinent ? Il n'y a plus de papier, que faire ? Peut-on s'essuyer avec du papier à cigarettes ? Pourquoi les fosses sont-elles si « sceptiques » ? Va-t-on au petit coin quand on est star ?
Monsieur peut-il donner des conseils à Madame pour nettoyer ? Est-ce confortable dans les trains ? Qu'y a-t-il au musée des WC ? Les auteurs de cet album vont-ils aussi aux cabinets ?
C'est à toutes ces questions et à bien d'autres, que se posent les utilisateurs de WC que Le Guide indispensable du petit coin en bande dessinée apporte des réponses. Car voici, pour la première fois au monde, une BD sur et pour les cabinets ! Un guide humoristique de bon goût à ranger dans ses toilettes, le dernier endroit où l'on puisse encore lire tranquillement !

2016-08-12_185936.jpg

19:07 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 05 novembre 2015

Dictionnaire horrifié de la souffrance animale : Civard-Racinais Alexandrine

 

 

dico 2 horifié.gif

Avant-propos.

Je ne suis pas une passionaria de la cause animale ni une de ces végétariennes prosélytes que certains se plaisent à caricaturer. En tant que « deux-pattes », comme George Orwell appelait les humains dans La Ferme des animaux, je mange de la viande sans faire pour autant l’apologie du carnivore1. En revanche, je ne veux ni ne peux cautionner de quelque manière que ce soit l’élevage industriel et la façon dont les animaux dits de rente vivent et meurent aujourd’hui. L’élevage hors-sol tel qu’on le pratique en France est en effet la principale cause des souffrances infligées aux bêtes, dont cet ouvrage propose la recension (sans viser à l’exhaustivité tant celles-ci sont variées et à géographie variable). L’expérimentation animale n’est pas en reste, bien que des progrès aient été réalisés ces dernières années – aux échelles nationale et européenne – afin de limiter le nombre d’animaux « utilisés » et d’encourager le développement de méthodes substitutives. Certaines de nos activités de loisirs – chasse, pêche, spectacles de cirque, visites de zoos… – ne sont pas neutres. Sources de plaisir pour les uns, elles génèrent des douleurs ou des souffrances, parfois aiguës, pour les autres. Les quelques situations détaillées dans ce Dictionnaire horrifié de la souffrance animale en disent long sur les choix et les errements de notre société, sur nos relations avec les animaux domestiques ou notre rapport à la nature. Loin de tout discours moralisateur, mon propos est de nourrir – mieux encore qu’un bifteck ne saurait le faire – votre réflexion, voire votre action. ...

19:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

mercredi, 04 novembre 2015

Le travail et la loi - Robert Badinter & Antoine Lyon-Caen

 

le travail et la loi 2.gif

Depuis quarante ans, la France souffre d’une grave maladie sociale : le
chômage de masse. Les chiffres sont là, impitoyables :
– 1975 : 700 000 demandeurs d’emploi
– 1985 : 2,1 millions
– 1995 : 2,6 millions
– 2005 : 2,4 millions
– 2015 : 3,5 millions
Encore ne s’agit-il là que du chômage total. Si l’on prend en compte
les diverses formes du chômage partiel, on arrive au chiffre effrayant de
6 millions de personnes qui ne bénéficient pas en France d’un travail à
temps plein, d’un salaire régulier ni de tous les avantages légaux de la
protection sociale .
De surcroît, ce ne sont pas les seuls chômeurs qui se trouvent affectés
par ce mal. Le chômage est devenu angoisse familiale et névrose
collective. Les parents redoutent de voir leurs enfants en fin d’études ne
pas trouver un emploi à la mesure de leurs compétences, pis encore de ne
pas en trouver du tout. Les adultes encore dans la force de l’âge
craignent, si leur entreprise ferme ou procède à des licenciements
économiques, de ne plus obtenir un poste convenant à leur qualification,
ni même un emploi. Chaque conjoint craint pour l’avenir professionnel
de l’autre. Et tous deux pour celui de leurs enfants. Ainsi, dans notre
société, si le chômage ne nous atteint pas tous, chacun en est directement
ou du moins indirectement affecté, ne serait-ce que par le poids des
indemnités et le coût économique qu’il implique. Un climat anxiogène
imprègne l’ensemble de la société française, dont le chômage de masse
est une caractéristique déterminante.

le travail et la loi 3.gif

19:11 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 02 novembre 2015

Le livre noir de l'agriculture - Isabelle Saporta

Le livre noir de l'agriculture.le livre noir de l'agrulture.gif

 

Vous souvenez-vous des Shadoks, ces étranges oiseaux qui passaient leur vie à pomper, pomper, pomper et à inventer des machines toujours plus absurdes ? Les Shadoks, aujourd’hui, c’est nous, ou plutôt notre agriculture. Malgré son coût prohibitif, celle-ci ne respecte ni le pacte social qui la lie aux paysans, ni le pacte environnemental qui la lie aux générations futures, ni même le pacte de santé publique qui la lie à chacun de nous. Les ressources d’eau sont gaspillées, polluées. Nous recevons chaque jour dans nos assiettes notre dose de pesticides et autres résidus médicamenteux. L’agriculteur ne s’en sort plus, et il est injustement voué aux gémonies, lui qui n’est que le bouc émissaire d’un système qu’il subit. La confiance est rompue. Pendant deux ans, Isabelle Saporta a parcouru les campagnes françaises. Dans cette enquête, elle met au jour l’absurdité du système, en le remontant de la fourche à la fourchette, du cours d’eau pollué aux cancers environnementaux provoqués par les pesticides, des animaux trop traités à l’antibiorésistance. La conclusion semble s’imposer : puisque notre agriculture pose plus de problèmes qu’elle n’en résout, il est urgent de changer de cap et de revenir à davantage de raison. Mais si tout le monde s’accorde sur le constat d’échec, aucun responsable politique ne veut prendre le risque de s’attaquer aux fondements de l’agriculture intensive. Loin de se contenter de brosser un tableau alarmiste, Isabelle Saporta avance des solutions simples. Pour les trouver, il suffit de savoir écouter ceux qui connaissaient le monde avant son délire productiviste. Ceux qui, aujourd’hui, travaillent d’arrache-pied à remettre les champs dans les sillons du bon sens paysan.

17:45 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 17 septembre 2015

Matricule 728 - Servir & Se faire salir, Mon Histoire (2015) - Bernard Tétrault - Stéfanie Trudeau

 

matricule2.jpg

 

« En lisant ce témoignage inédit, vous découvrirez derrière

l’armure de la tristement célèbre Matricule 728, une femme

de coeur, honnête, et dédiée corps et âme à son métier de

policière. Vous constaterez, comme nous, qu’elle a été

conspuée et mise au ban de la société sans aucune raison

valable au cours de ce printemps étudiant de 2012, où notre

société avait perdu ses repères. Vous allez vivre avec elle sa

véritable descente aux enfers, une descente qu’on ne souhaite

à personne, uniquement attribuable au fait qu’elle a effectué

son travail à la lettre, comme son serment de policière le lui

dictait et comme ses supérieurs le lui commandaient. Nous la

remercions de nous avoir fait confiance. »

 

 

 Ses défenseurs, Mes Jean-Pierre Rancourt et Célina St-Francois

14:49 Publié dans Blog, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

samedi, 29 août 2015

Casanova, L’aventure – Alain Jaubert

Discite grammatici cur mascula nomina cunnus

Et cur femineum mentula nomen habet.

soit :

« Dites-nous, grammairiens, pourquoi le con a un nom masculin

Et pourquoi la mentule a un nom féminin. »

Et le jeune garçon, après un moment de réflexion, répond :

Disce quod a domino nomina servus habet.

C’est-à-dire :

« C’est que l’esclave a le nom de son maître. »

 

 

casanova.jpg

vendredi, 28 août 2015

Travailler, moi ? jamais ! - L'abolition du travail - Bob Black

BOB BLACK.gif 

heureux possesseur d’une liseuse, je numérise quelques livres de ma bibliothèque, des Anticipations, des bouquins de gare, des polars pourris et d’autres de ces œuvres que personne ne réimprime ni ne réédite en version électronique mais que l’on ne trouve a des prix prohibitifs sur les sites d’enchères. Et comme c’est un travail de titan, ce serait dommage qu’il ne profite qu’à une personne…


Parce qu’on ne peut vivre que de SF et d’eau fraîche, je récupère aussi quelques textes emblématiques de la pensée anarchiste, les remets en page pour les distribuer au plus grand nombre.


Je ne cherche pas à faire une intégrale, les œuvres que je distribuerais n’ont pas toutes la même portée politique, je ne ferais pas de l’encyclopédisme non plus, justes des texte à lire, digérer, réfléchir.

 

Bonne lecture AB

   

Description

 

Bob Black est né à Détroit en 1951. il est diplômé en droit et en sciences sociales. De 1977 à1983, il a constitué à peu près seul la Dernière Internationale, consacrée à la production d'affiches à tendance anarchiste l situationniste l absurdiste. il a écrit des articles et des essais dans des centaines de périodiques, la plupart à faible tirage, mais aussi dans le Wall street Journal, le Village Voice, L'Abolition du travail (1985), dont ce texte est extrait, a été traduit dans sept langues. La plupart de ses essais ont été réunis dans trois recueils : The Abolition of Work and Other Essays (1985), Friendly Fire (1992) et Beneath the Underground (1994). Il a également collaboré à l'édition de deux anthologies, l'une de divagations (1989), l'autre de diatribes contre le travail (1990). il vient de publier Anarchy alter Leftism.

11:19 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 25 août 2015

La Véritable Histoire de Robinson Crusoé - Ricardo Uztarroz

 

robinson.jpgUn corsaire écossais, Alexander Selkirk, forte tête et excellent marin, se querelle avec son capitaine lors d'une escale dans une île déserte chilienne, Mas a Tierra. Il exige qu'on le débarque, certain qu'un navire le recueillera bientôt. Erreur fatidique, car il y reste quatre ans et quatre mois. C'est ici que réalité et fiction divergent. Le héros de Defoe réinvente la société sur son île, mais le vrai Alexander Selkirk est réduit à l'état d'animal, renvoyé à l'origine de l'humanité. Sur l'île, rebaptisée Robinson Crusoé en 1966. de nombreux marins furent de fait abandonnés, contre ou de leur plein gré...

 

18:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 18 août 2015

Pour en finir avec ceux qui vous pourrissent la vie - Hélène Jacob

pourisse.jpg 

Pour en finir avec ceux qui vous pourrissent la vie. Comment gérer les individus toxiques de son entourage et s'en débarrasser, afin de retrouver la sérénité et d'investir mieux et durablement dans des relations bénéfiques, tant professionnelles que personnelles. Notre capacité à bien vivre dépend souvent de la façon dont nous nous entourons, et des influences que notre famille, nos amis, nos collègues ou même de vagues connaissances peuvent exercer sur nous. Les « autres » jouent un rôle majeur dans notre développement personnel et notre épanouissement…, mais peuvent aussi transformer notre quotidien en cauchemar éveillé ! -Faut-il être ami avec tout le monde ? -Peut-on tout accepter de ses proches ? -Faut-il donner de son temps ou de son énergie à tous ceux que nous côtoyons, de façon identique ? -Les autres nous veulent-ils toujours vraiment du bien ? -Toutes les influences extérieures se valent-elles ? Parce que la réponse à ces questions est clairement négative, découvrez vite comment, vous aussi, en finir avec les nuisibles qui vous gâchent l’existence. Repérez les personnes toxiques, sachez leur échapper, cultivez des amitiés positives et…retrouvez le sourire ! En bref : Votre environnement vous façonne – Identifiez les forces de répression – Protégez-vous des influences toxiques – 14 approches pour 14 nuisibles – Comment bien vous entourer – 10 astuces express antinuisibles – Comment ne pas devenir le nuisible des autres…

 

Tous à la poubelle

Cons, nuisibles,emmerdeurs

Qu'ils aillent ailleurs.

14:34 Publié dans Haïkus, Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 14 août 2015

Marx, une critique de la philosophie – Isabelle Garo

 

marx.jpgMarx est-il un philosophe ? La question est depuis longtemps classique, mais elle ne cesse pas, pour autant, de demeurer féconde. L'oeuvre marxienne, développe en effet un nouveau mode de pensée, nomme critique de l'économie politique. Mais cette critique est aussi bien une critique de la philosophie, qui se présente comme une nouvelle définition du travail théorique et comme une nouvelle conception du rapport de la théorie à la pratique. Ce livre s'attache à montrer que l'oeuvre de Marx se structure selon des moments distincts, fortement articulés et ponctues par la constitution de concepts nouveaux. Ces concepts se démarquent des notions classiques de l'histoire de la pensé : idéologie, dialectique, luttes de classes, révolution, communisme, mais aussi monnaie, marchandise, travail sont donc autant de concepts originaux qui s'éclairent également par leur fonction polémique à l'égard de théories antérieures ou concurrentes.

17:54 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 28 juillet 2015

Le livre de chevet du mari idéal. Convient aussi aux divorcés, aux pacsés et autres concubins - Pierre Antilogus & Jean-Louis Festjens

mari idéal.jpg

Description

 

Le mariage, c’est formidable ! Sauf si ça signifie routine conjugale… Car lorsqu’elle s’installe, rien ne va plus. Les nouilles sont tièdes, le beurre, trop dur pour la friable biscotte. Cela peut se produire au bout de dix ans, trente ans, ou après six mois. On en voit même qui sortent de la mairie l’air déjà excédé… Est-ce évitable ? Eh bien oui ! Il suffit pour cela que Monsieur devienne un Mari Idéal. Et Antilogus et Festjens sont là pour l’y aider. – Peut-on encore plaire à Madame quand on est rondouillard, dégarni et râleur ? – Comment la séduire de nouveau sans se ruiner ni y passer des plombes ? – Pourquoi les femmes n’aiment-elles pas le foot, la bière et les films de requins ? Est-ce uniquement pour nous emmerder ? – Avoir un minimum d’érection après une bonne plâtrée de lasagnes, est-ce possible ? À ces questions comme à bien d’autres, ce livre répond avec une honnêteté toute masculine. Il fera de tout homme un Mari Idéal, quels que soient son âge, son censuré et son taux de triglycérides !

14:36 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

lundi, 20 juillet 2015

La Voie du chamane - Un manuel de pouvoir & de guérison - Michael Harner

 

*la voie du chamane.jpgLe pouvoir de guérison des chamanes est aujourd'hui pris au sérieux par un nombre croissant de professionnels de la santé. Avec ce livre, l'anthropologue Michael Harner nous emmène à la source de la guérison chamanique. Michael Harner a compilé les pratiques chamaniques communes à diverses traditions et mis au point une méthode simple, à la portée de tous, pour en faire l'expérience. Dans un style très vivant et souvent humoristique, il guide pas à pas le lecteur dans des exercices qui permettent d'atteindre un état modifié de conscience sans utilisation de plantes rituelles, avec la seule aide d'un rythme spécifique. La compréhension du voyage chamanique est facilitée par des récits de Michael Harner (comme l'histoire de son initiation à l'ayahuasca chez les Indiens Jivaro, devenue un morceau d’anthologie) aussi bien que de novices racontant leurs expériences lors d'ateliers organisés par l'anthropologue.

15:02 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

vendredi, 17 juillet 2015

50 Exercices pour terrasser ses ennemis – Philippe Noyac

 

50 exercices pour terrasser....jpg

Exercice n°00 : Ce livre est-il fait pour vous ?

Parmi les propositions ci-dessous, cochez celles qui vous correspondent.

-Votre voisin qui ressemble à Rocky Balboa écoute de la techno à 4 h du matin.
-Cela vous arrangerait bien d'avoir un Dédé le Trancheur dans vos relations.
-Kevin du marketing se sert dans votre bureau comme dans son frigo.
-Votre banquier en plus de nuire gravement à votre compte en banque perturbe votre santé.
-"Si vis pacem para bellum", c'est une formule homéopathique non ?
-Quand on voit les parents d'Achille-Jason, on ne s'étonne pas qu'il ait volé tous les devoirs de votre fils.
-Votre boss a offert la promo de votre carrière à ce crétin de Jean-Claude pour éviter que vous ne lui fassiez de l'ombre.
-Au cours de salsa, Samantha (95 bonnet D) gigote outrageusement devant votre partenaire de vie et de danse.
-C'est la 3e fois que le garagiste ricane ouvertement en vous tendant sa facture.
-Votre belle-mère est une sorte de Cruella. Avec plus de fourrures.

Aucune réponse : vous n'avez aucun ennemi, il faut croire que vous êtes la prochaine mère Térésa.

1 à 5 réponses : la violence c'est salissant, on vous le concède. Mais ce n'est pas une raison pour laisser les malotrus pavoiser. Avec un peu de préparation et quelques techniques simples, éradiquez le nuisible.

6 à 10 réponses : "Qui veut la paix, prépare la guerre" dit la maxime n°5. Hé non, tendre la joue gauche n'est pas le meilleur moyen d'obtenir la tranquillité. Voici 50 exercices qui vous assureront la victoire sur les malintentionnés, escrocs et autres indésirables du quotidien.

14:42 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Corruption : Nous sommes Tous Responsables - Antoine Peillon

 

 

corruption.jpgL'auteur à (grand) succès de Ces 600 milliards qui manquent à la France nous invite à l'action. C'est que la corruption, ce mal qui menace de mettre à bas l'édifice de l'Etat et la société tout entière, n'est pas fatale. Elle est le fruit de l'institution du marché, s'est accrue avec le développement des échanges et triomphe à l'heure du règne de l'argent-roi. Comment l'enrayer ? Par l'action politique et la sanction judiciaire, d'un côté, par la prise de conscience que la décadence de notre République se nourrit de la banalité des conflits d'intérêts et des petits arrangements de chacun avec la morale civique. C'est ainsi que si nous devons rappeler sans cesse nos gouvernants à leur devoir de mobiliser tous les moyens propres à lutter contre cette pathologie de la démocratie, il nous faut aussi et surtout comprendre que la corruption traverse - au-delà des hautes sphères dirigeantes - chaque conscience, nous plaçant métaphysiquement devant le choix, à chaque instant, entre le bien et le mal, la vie et la mort, l'humanité et la barbarie. Depuis 2.500 ans, sagesses, philosophies et religions ont édifié un trésor de réflexions métaphysiques et de suggestions pratiques propres à nous apprendre à lutter contre la corruption. En voici l'édifiante synthèse.

14:20 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

jeudi, 16 juillet 2015

Attachez vos ceintures... décollage immédiat ! : Perles de passagers – Isabelle Tronquet

Attachez vos ceintures.jpegLes mémoires à peine croyables d’une hôtesse de l’air ! S’il est un métier qui fait fantasmer, c’est bien sûr celui d’hôtesse de l’air ! Depuis une quinzaine d’années, Isabelle Tronquet exerce sur les vols long-courriers d’une célèbre compagnie aérienne et accueille ses passagers avec un large sourire. Parfois, cependant, son métier réserve bien des surprises et les vols ne sont pas tous de tout repos ! Passagers insupportables, questions idiotes, disputes, dragueurs invétérés, demandes délirantes et rencontres improbables peuvent embarquer, au grand désespoir des membres de l’équipage... Il s’en passe de belles en plein vol ! Paris, New York, Cuba, Tokyo, Bali... Isabelle Tronquet parcourt le monde et raconte ces anecdotes incroyables mais vraies avec humour, émotion et style. Son témoignage inédit va vous étonner. Une chose est sûre, vous ne monterez plus jamais à bord d’un avion sans penser à ce livre...

 

Je suis amoureux

Ma femme s'envoie en l'air

Avec tous les anges.

16:16 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 30 juin 2015

L'Obs Hors-Série - Juillet-Août 2015

l'obs.jpeg

Si l'engouement pour la

méditation est de plus en plus

spectaculaire dans le monde

occidental, la définition de cette

pratique reste assez floue.

Qu'est-ce, fondamentalement,

que la méditation? Un exercice mental?

Une philosophie? La voie d'accès privilégiée

à une certaine spiritualité?

Pour vous répondre, il faut commencer par dire que

la méditation qui se développe aujourd’hui – et qui

rencontre un impressionnant succès sous les noms

de « méditation », « mindfulness » ou « pleine

conscience » – vient de la tradition bouddhique. Les

diverses techniques qui sont aujourd’hui si populaires,

qui sont même enseignées dans nombre

d’écoles, dans les hôpitaux, dans les entreprises, ont

donc une histoire commune. Que nous dit-elle?

D'abord que la méditation n'est pas la recherche

d’un état de calme – à quoi elle est encore trop souvent

identifiée. En ce sens, elle n’a rien à voir avec

l’héritage des sagesses épicuriennes et stoïciennes

qui, elles, visaient à un état de détachement (l'ataraxie).

Tous les textes de méditation bouddhiques

insistent au contraire sur le piège de chercher le

calme : vous deviendrez au mieux, disent-ils, semblable

à une vache...

PROPOS RECUEILLIS PAR CHARLES GIOL

11:16 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

dimanche, 28 juin 2015

Ni Pardon Ni Talion - RAOUL VANEIGEM

 

 

Ni pardon ni talion - La question de l'impunité dans les crimes contre l'humanité.jpg
Plus jamais ça ! " : tel était l'objectif de la notion de crime contre l'humanité, définie juridiquement en 1945 pour sanctionner les criminels nazis et en finir à jamais avec la barbarie. Pourtant, depuis, massacres et génocides n'ont pas cessé. Et nous vivons dans un monde où le pouvoir réclame toujours plus de désordre pour imposer sa protection mafieuse, plus d'inhumanité pour donner du brillant au mensonge humanitaire, plus de violences pour préserver l'intérêt des affaires. Dans ce monde, que peut signifier la justice ? C'est à ce paradoxe insupportable que Raoul Vaneigem s'attaque dans ce livre, en revisitant les fondements de la justice moderne. Pour lui, tant que la liberté restera le produit idéologique du libre-échange, la justice se bornera à corriger l'homme, valeur marchande plus que valeur humaine. Car si le capitalisme et l'humanisme de façade ont rompu avec la vengeance et la loi du talion, le rôle de la justice se borne depuis à limiter les excès d'un système inhumain. Pour autant, le pardon n'est pas une alternative à la punition : loin de rendre les hommes meilleurs, il les endurcit dans l'idée de la fatalité et de la compassion. Ni pardon ni talion : à la fois nécessaires et insuffisantes, les institutions judiciaires ne peuvent être que le point de départ d'une lutte plus vaste contre la barbarie universelle, fondée sur un consensus sur les droits de l'être humain, patiemment obtenu par une éducation nouvelle et l'émergence d'un nouveau style de vie : agir localement avec une perspective globale, en solidarisant partout les forces vives des individus aspirant au bonheur. Vaneigem ne raille pas les avancées de la justice, il plaide seulement pour que, poussées toujours plus avant, le progrès humain les rende obsolètes.

10:29 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

mardi, 23 juin 2015

Petit traité d'anti-écologie : à l'usage des lecteurs méchants (2015) - H16



H 1 6.jpgVous aimez les plantes et les petites bêtes, à condition d'avoir la bonne sauce. Vous adorez les éoliennes lorsqu’elles sont installées chez votre lointain cousin. Vous prenez votre vélo pour aller travailler et, avec l’habitude, il ne vous faut plus que deux minutes pour le rentrer dans le coffre de votre voiture diesel. Vous appréciez tendrement le tri de vos déchets qui permet de multiplier l’emploi de gros camions poubelles consommant 70 l/100 km pour chaque nouveau type de poubelles. Vous apprécierez donc ce petit traité d’anti-écologie, qui réconciliera enfin vos observations personnelles avec le discours catastrophile des écologistes politiques.

H16 est un sale type. Il sévit sur le blog H16free.com et à déjà commis Égalité, taxes, bisous ainsi qu’un Petit Dictionnaire incorrect mais vaillamment illustré.

14:40 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)