Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Gaudeamus

  • La poésie est aussi inutile qu’un coucher de soleil, une sonate de Mozart, un spectacle de music hall, un tableau de Renoir, etc. Seulement, si vous ne participez pas à cet enchantement ce sont des milliers de cellules de votre corps qui resteront à tout jamais endormies. Une seule cellule éveillée, éveille des milliers d’autres cellules et vous serez de plus en plus jeune et émerveillé par la vie. Je raconte en poèmes un peu de mes mémoires, de crainte de ne plus en avoir. Chacun peut trouver à un carrefour de sa vie la magie, la joie, l'étonnement, le chagrin, la douleur d’un jour. Je ne raconte que la vérité, mais poétiquement endimanchée.
  • Les fruits de l'Esprit sont la Joie.

 

 

Jean Sulivan

 

Ecrire c'est partir, refuser les mots de la tribu, s'enraciner ailleurs. Il faut donc consentir à devenir étranger, oublier ce que l'on sait, croit savoir, courir le risque de perdre ses amis, ne pas craindre de perdre son public quand on commence à en avoir un.

Jean Sulivan

(Matinales. Paris, Gallimard, 1976, p. 23)))+

        "La joie est en tout ; il faut savoir l'extraire"  CONFUCIUS

       Sur ce blog, un poème différent par jour (enfin si possible), au fil des jours, au fil du temps, mais surtout au gré    des sentiments    .   

 

                                                        

 

Gaudeamus  : du latin : "Réjouissez-vous"

 

 

 

       

 

        

.