Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 novembre 2015

Dictionnaire horrifié de la souffrance animale : Civard-Racinais Alexandrine

 

 

dico 2 horifié.gif

Avant-propos.

Je ne suis pas une passionaria de la cause animale ni une de ces végétariennes prosélytes que certains se plaisent à caricaturer. En tant que « deux-pattes », comme George Orwell appelait les humains dans La Ferme des animaux, je mange de la viande sans faire pour autant l’apologie du carnivore1. En revanche, je ne veux ni ne peux cautionner de quelque manière que ce soit l’élevage industriel et la façon dont les animaux dits de rente vivent et meurent aujourd’hui. L’élevage hors-sol tel qu’on le pratique en France est en effet la principale cause des souffrances infligées aux bêtes, dont cet ouvrage propose la recension (sans viser à l’exhaustivité tant celles-ci sont variées et à géographie variable). L’expérimentation animale n’est pas en reste, bien que des progrès aient été réalisés ces dernières années – aux échelles nationale et européenne – afin de limiter le nombre d’animaux « utilisés » et d’encourager le développement de méthodes substitutives. Certaines de nos activités de loisirs – chasse, pêche, spectacles de cirque, visites de zoos… – ne sont pas neutres. Sources de plaisir pour les uns, elles génèrent des douleurs ou des souffrances, parfois aiguës, pour les autres. Les quelques situations détaillées dans ce Dictionnaire horrifié de la souffrance animale en disent long sur les choix et les errements de notre société, sur nos relations avec les animaux domestiques ou notre rapport à la nature. Loin de tout discours moralisateur, mon propos est de nourrir – mieux encore qu’un bifteck ne saurait le faire – votre réflexion, voire votre action. ...

19:10 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.