Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 04 février 2006

Que veulent les hommes ?

 

 

 

Mon poing au pelochon, à tête de requin.

Graver un myosotis au lobe de l'oreille.

Brailler un chant paillard lorsque tombe la nuit.

Faut bien tuer le temps plutôt que les baleines.

 

 

La barque du pêcheur ballotte sur les flots.

La lamproie va mourir et oublier la mer.

Chasser et massacrer est à l'ordre du jour

Tous les loups et les ours vont quitter notre terre.

 

 

Une perle d'étoile est nichée dans un lys.

Un chat émerveillé regarde un oiseau mort.

Rien ne vaut une vie, au bas même du cœur.

 

 

L'enfant casse ses jouets, comme le fait son père.

Les cerisiers en fleurs ont envie de pleurer;

Ils voudraient bien savoir ce que veulent les hommes.

Commentaires

Les alexandrins sont vraiment la forme que j'apprécie le plus. J'aime leur sonorité et leur rythme gracieux. De plus, ce poème est très touchant.

Écrit par : Julia | samedi, 04 février 2006

Merci de vous êtes penchée sur mes alexandrins et de vos encouragements. En poésie, les alexandrins ont tendance à disparaître. De nos jours ils ne sont pas indispensables, mais moi j'aime bien ils ont toujours de la gueule!…
Avec mes amitiés.

Écrit par : Gaudeamus | samedi, 04 février 2006

Les commentaires sont fermés.