Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 15 mars 2007

Mon vieux curé...

 

medium_1croix6.3.jpg

 

 

Mon vieux curé sommeille au cimetière

 

 

 

Il a béni tant de tombes

 

Récité tant de prières,

 

Prononcé tant  de sermons,

 

Célébré tant de messes,

 

Donné tant de communions,

 

Uni tant de couples,

 

Baptisé tant de bébés,

 

Qu’il s’est tué à la tâche le malheureux .

 

 

 

Il a rendu sa belle âme au confessionnal,

 

Sans un râle, sans un soupir.

 

La pénitente n’y a vu que du feu,

 

Persuadée qu’il s’était assoupi,

 

Suite à  un déjeuner trop copieux.

 

 

 

Le saint homme jeûnait en ce temps de carême.

 

Il est monté tout droit dans les cieux,

 

où l’attendaient tous les anges, les saints et les bienheureux,

 

pour un grand repas de fête,

 

celui de sa retraite éternelle.

 

Il lui restait  encore beaucoup à faire.

 

Son remplaçant ne sera pas de sitôt nommé…

 

 Il lui faudra être aussi pieux, modeste, fort

 

Et savoir se faire aimer.

 

 

 

Mon vieux curé sommeille au cimetière

 

Rendez-lui en passant une petite visite

 

Récitez-lui une petite prière

 

Il adore revoir ses ouailles,

 

Pour qui, il s’est dévoué, sans compter corps et âme.

 

Donne-lui, Ô Seigneur, Requiem aeternam.

 

 

14:10 Publié dans Essais | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Très émouvant.

Écrit par : Versanne | vendredi, 16 mars 2007

Bel hommage.

Écrit par : Aliscan | vendredi, 16 mars 2007

Merci Versanne d'être fidèle à mon blog.
Et toi Aliscan,

j'ai parcouru tes Haikus et je me suis régalé vraiment. Certains sont très originaux, surprenants et font preuve de beaucoup d'imagination. Bonne continuation dans la création littéraire où il n'y a aucune frontière.
Amicalement

Écrit par : gaudeamus | samedi, 17 mars 2007

Les commentaires sont fermés.