Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 octobre 2005

Le Grand Héritage

Les électrons-éons, quasi immortels, constitueraient  les éléments de notre propre survie après la mort, mais sous une forme très différente de celle de notre corps. De ce fait, quelque chose de nous est immortel : " Mort, voici ta défaite ! "

Les sources profondes de mon corps  

Charrient les éons                          

Que de siècles en siècles                

Nos ancêtres ont déposé     

Au fond des océans et dans tout le limon.            

 

Sur les berges, les plages, les plaines,  les monts. 

Ils ont creusé les sillons                                              

De leurs rêves, de leurs joies , de leurs misères.   

 

J’ai appris leurs leçons                               

Que  j’ai ânonnées sur les bancs                          

Avec des cancres et des génies.                          

Dans les cours de récréation                                   

J’ai découvert les jeux  de la procréation 

Interdits.                

Que se transmettent  filles et garçons         

De génération en génération.         

 

Les sources profondes de mon corps   

Charrient les éons     

Que de siècles en siècles 

Nos ancêtres ont hérités   

Qu’ils nous ont transmis 

Que nous retransmettrons à nos enfants  

Pour qu’ils  deviennent à leur tour    

Des éons

Immortels.          

 

Les commentaires sont fermés.