Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 25 juillet 2018

Un Goy* et des Larrons* en noir.

Un Goy* et des Larrons* en noir.

 

Je m’enquiers* seulement, pour comprendre pourquoi, dans mon quartier, les juifs me traitent de goy*, avec un air de pitié. Je suis allé prier dans leur synagogue, tout suifé* en les traitant d’horribles larrons*  en noir. Moi je ne suis pas le Christ, et je ne leur pardonne pas d’avoir crucifié Jésus. Deux larrons m’ont éjecté de leur synagogue, et même l’un deux m’a pété dessus, en me traitant de sale goy*.J’ai braillé ma révolte en haut d’un neck* et j’ai alerté le ciel de leur réticence, qui remonte encore plus loin que le wurm*, à rester dans les abîmes. J’avoue cependant ,et je jure devant Dieu avoir dépiauté* un lièvre, en braconnant dans un endroit boisé et privé, et en avoir écrasé la peau  sur la kippa d’un vieux juif, en le traitant  de sale yiddish.

Il s’est mis à rire et il m’a remercié, car il ne parlait que le russe.

Depuis ce jour, je me suis mis à étudier la Torah, coiffé d’une kippa en peau de zébus.

 

Enquérir : v. S’informer

Boiser :v. Planter (un terrain) d’arbres

Goy :  Nom donné par les juifs aux non-juifs

Larron : (f. larronne ou laronnesse) n. Litt. Voleur

Neck : n.m ; Géol. Piton correspondant à une ancienne cheminée volcanique.

Suifer : v. Enduire de suif.

Dépiauter : v. Dépouiller ( un animal) de sa peau.

Wurm : n.m ; Géol. La quatrième des grandes glaciations alpines de l’ère quaternaire.

Écrire un commentaire