Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 22 octobre 2007

Tanka du jour

 

 

9123506b1e2bfbb49f1c2329db956e45.gif

 

« J’ai envie de ne plus avoir besoin de me justifier, de m’installer, d’avoir une étiquette ». Cécilia Sarkozy  

Tanka du jour

Mardi 23 octobre 2007

 

Un mariage heureux

C’est une union sans divorce

Mais beaucoup d’ennuis

 

Cette expression toute faite

Chacun la prend à sa guise

20:40 Publié dans Haïkus | Lien permanent | Commentaires (11)

Commentaires

C'est assez juste avec "une grande pointe "d'amour ! (et d'humour).

Écrit par : aliscan | mardi, 23 octobre 2007

:-) Kundera a une vision assez personnelle de la chose: je n'ai pas la citation exacte en tête , je vous en ferai part quand je l'aurai retrouvée.

Écrit par : f. | mardi, 23 octobre 2007

Voilà ce que j’ai trouvé de kundera, concernant l’amour :

Le seul moyen de sauver l'amour de la bêtise de la sexualité ce serait de régler autrement l'horloge dans notre tête et d'être excité à la vue d'une hirondelle.
Milan KUNDERA (L'insoutenable légèreté de l'être)

Si nous sommes incapables d'aimer, c'est peut-être parce que nous désirons être aimés, c'est à dire que nous voulons quelque chose de l'autre (l'amour), au lieu de venir à lui sans revendications et ne vouloir que sa simple présence.
Milan KUNDERA (L'insoutenable légèreté de l'être)
Bonne journée “énigmatique” f… :-)

Écrit par : Gaudeamus | mercredi, 24 octobre 2007

En faisant reference à ce livre, vous me faites enormement plaisir : je ne cache pas mon admiration pour Mr Kundera.Cessez de me qualifier "d'enigmatique" , je n'en ai pas conscience.
La citation: "..le plus grand malheur de l'homme, c'est un mariage heureux.Aucun espoir de divorce " une autre variante: " j'ai la malchance d'être heureux en menage, donc de ne pouvoir divorcer "
A bientôt :-)

Écrit par : f. | mercredi, 24 octobre 2007

Je ne connaissais pas les deux dernières citations. Elles donnent à réfléchir au 1er et 2ème degré, comme la majorité des citations d’ailleurs…Si je vous qualifie d’énigmatique, c’est que je pensais à quelqu’un en particulier (un homme) qui a tendance à me piéger, et je pensais l’avoir débusqué dans vos écrits, en fonction de certains mots, et de ne pas mettre d’accents sur les e…ce qui n’est pas une tare bien sûr ! Excusez-moi.
Bonne soirée

Écrit par : Gaudeamus | mercredi, 24 octobre 2007

J'ai toujours pensé qu'internet developpait une certaine forme de paranoïa ;-) Quant aux accents, je vais vous faire une confidence: la paresse, tout simplement :-) honte à moi..Ne vous excusez pas..je suis plus souvent "piegée" que je ne piege moi-même, à mon grand damn peut être.

Écrit par : f. | mercredi, 24 octobre 2007

Chez certaines personnes peut-être qu’Internet développe une forme de paranoïa. En ce qui me concerne je trouve Internet fabuleux, avec cette possibilité inouïe
de converser avec le monde entier et d’y puiser des sources d’informations immenses…
Bonne journée

Écrit par : Gaudeamus | jeudi, 25 octobre 2007

Tout à fait :-) je ne serais pas là sinon.Disons que c'est un des nombreux moyens de "communication" , ni bon ni mauvais en soi qu'il faut considerer à sa juste valeur , à savoir qu'il ne pourra jamais remplacer un reel echange de visu;C'est ce que je crois.

Écrit par : f. | jeudi, 25 octobre 2007

Je suis totalement d’accord avec vous. Rien ne remplace des échanges de visu bien sûr, vous prêchez un convaincu…:-)

Écrit par : Gaudeamus | jeudi, 25 octobre 2007

Il n'est hélas pas nécessaire d'arriver au divorce pour qu'un mariage soit systématiquement qualifié de malheureux...
NH

Écrit par : Nhand | mercredi, 31 octobre 2007

C'est bien ce que j'ai voulu dire...

Écrit par : Gaudeamus | mercredi, 31 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.