Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 07 juin 2007

Une Gnose Fatale

« Toute foi nouvelle commence par une hérésie ».

Robert ARON

 

 

Une Gnose Fatale

 

 

Pour l’apéro, le boy se demande

comment on peut hésiter,

entre un Tokay et un Ricard.

 

 

Pourtant son maître hésite,

à moins qu’il ne soit distrait…

Il attend calmement sa décision.

 

 

Le maître est plongé,

dans sa nouvelle gnose.

Un spécialiste de la question.

Il l’a dédiée à toutes les religions.

Elle a été éditée, rééditée.

Il craint sans doute de l’ébrécher,

ou de s’y engluer, à force d’y penser.

Elle a été très critiquée et même huée !

Les ingrats ! ils ont osé !

 

 

Un imam criard l’a très mal reçue.

Hérésie ! hérésie ! hérésie !

Il lui lance une fatwa.

 

 

Par un beau matin, le maître,

devant des buissons-ardents,

reçoit deux balles :

l’une en plein front,

l’autre en plein foie.

 

 

Un comble !

Pour cet homme qui avait mis,

dans cette gnose,

toute sa tête et toute sa foi.

 

 

Les commentaires sont fermés.