Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 20 novembre 2005

Partir

 

 

PARTIR                                                                     

Tout abandonner , 

 Sans se retourner,                   

Sans espoir de retour            

PARTIR                                       

Un soir ou un matin                    

Qu’importe                                 

PARTIR                                            

Sans un quignon de pain                      

Ne compter que sur soi                 

Ses forces et ses mains                     

PARTIR                                      

Tout oublier                   

Ses joies, ses lendemains                      

Ses amours, ses chagrins           

PARTIR                                               

Ne devoir plus rien à personne                    

Même pas la charité du prochain  

PARTIR                      

Tout quitter , disparaître.                          

Prendre un nouveau chemin                    

Devenir un homme nouveau   

Quitter ses oripeaux              

Changer de peau                                          

Garder seulement les meilleurs morceaux  

PARTIR                                              

Se perdre à tout jamais, pour mieux se retrouver .           

.

 

Revenir  un jour vers  les siens            

Un soir ou un matin             

Qu’importe                                          

Se présenter à eux,             

En véritable homme nouveau       

Avec tous ses meilleurs morceaux                           

Les embrasser, comme on embrasse                                  

Pour la première fois quelqu’un qu’on aime.           

Les tenter,  les encourager,                                                            

A faire de même : PARTIR   

Pour s’aimer intégralement soi-même   

Et ainsi, mieux aimer et comprendre les autres.             

 

               

                           

 
 
 
 

 

Les commentaires sont fermés.