Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 25 mai 2015

Faut-il réformer l’islam ? Oumma élève enfin le débat avec M. Noureddine Aoussat

 

Esprit-actu_réforme_Islam-1024x575.jpg

Je ne peux reprocher à l’excellent M. Aoussat que de manquer un tout petit peu de virulence pour dénoncer ces clowns qui n’ont aucune compétence religieuse comme il l’a parfaitement souligné : G. Bencheikh est physicien et n’a rien à voir avec la théologie ; T. Ramadan et son BTS de 2 ans à Al-Azhar est encore plus risible ; T. Oubrou le frère la truelle également n’a aucune formation théologique ; est-il utile de rappeler le métier de sociologue de O. Marongiu-Perria ? Ils sont tellement pathétiques que même H. Charlegoumi est meilleur qu’eux au niveau de la formation, c’est dire !

Pour ce qui est de la définition de théologien, elle est très simple et connue de tous les musulmans en terre d’islam. Il n’y a qu’en Occident où n’importe quel pitre peut s’improviser et se déclarer imam et représentant de la communauté musulmane, immédiatement adoubé par le ministère de l’Intérieur et la DCRI ! C’est consternant de bêtise, mais assez compréhensible lorsque l’on sait ce qui se trame derrière. Un théologien musulman orthodoxe, c’est en général une personne d’une certaine noblesse, dont l’enseignement a été transmis de façon héréditaire, de grand-père à fils et arrière-petit-fils… C’est une vie entière dédiée à la religion, avec mémorisation par cœur du texte sacré coranique, je dis bien par cœur, mais également des milliers d’autres : ahadiths prophétiques, paroles des compagnons, histoire, droit, jurisprudence, poésie et proverbes… Ce qui est particulièrement frappant et d’une grande violence, c’est l’absence totale de spiritualité chez ces personnages médiatiques hexagonaux, si l’on ose assez maladroitement et vainement la comparaison avec les chouyoukh du bled ! C’est tellement inapproprié que j’en ai honte et m’en excuse auprès d’eux ! L’islam véritable s’incruste dans l’âme du croyant qui incarne ce qu’il lit et pense, l’ensemble rayonnant autour de lui une aura qui rassure et impose le respect. D’aucuns appellent cela la Baraka ! Je défie quiconque de déceler la moindre étincelle de baraka dans les faciès d’un Oubrou, d’un Ramadan ou pire encore, d’un Félix « Le Renifleur » Marquardt ! Comprenne qui pourra, car ceci est une question de paradigme.

Quant à la question : est-ce que seuls les théologiens ont la légitimité de réformer l’islam ? C’est comme si on s’interrogeait sur la légitimité qu’ont les médecins indépendants de Big Pharma de mettre à jour et réviser les données récentes de la science médicale. Cette question n’a donc aucun sens ! On remarque que M. Omero Marongiu-Perria fait une petite allusion à nos travaux vers la fin de la vidéo, ce qui prouve que la vérité les dérange et les atteint en plein cœur. La fondation Kawakibi est une fumisterie maçonnico-laïcarde dirigée par un producteur de rap cocaïnomane, Félix Marquardt ! Point. Il faut pouvoir le dire sans difficulté ni crainte puisque c’est la vérité. L’islam n’a que faire de ces néo-convertis imbéciles et n’a aucune leçon à recevoir d’eux surtout lorsqu’ils exhalent, à mille lieues à la ronde, l’infiltration et la subversion .

Néanmoins, on peut observer un débat plus équilibré et bien plus crédible organisé enfin par OummaTV, contrairement aux autres vidéos qui ne laissaient pas de doute sur la volonté manifeste de l’équipe de OummaTV.


Au programme de l’Esprit d’actu, la diffusion dans son intégralité du débat « Faut-il réformer l’islam » entre l’imam Noureddine Aoussat, auteur du livre « Le vrai visage du prophète Mohammed » et Omero Marongiu-Perria, spécialiste de l’islam et membre de la fondation Al Kawakibi dont l’objectif est d’organiser le premier Forum Mondial pour la Réforme Islamique à Paris en janvier 2016.

 

http://www.lelibrepenseur.org/faut-il-reformer-lislam-oum...

 

 

19:14 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.