Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 21 septembre 2008

En déconfiture F, point ne serai-je…

rune 3.jpg

 

En déconfiture F, point ne serai-je…

« includerare verba versu »

 

On ne peut empêcher d’emmerdouiller le code.

Pourtant bien protégé, mais que de malfaisance !

L’ésotérisme est pur, le mal n’y fera rien.

Je n’ai rien à cacher ; j’emmêlerai les rimes.

 

Tout « blogage » est du diable, et le diable est le mal.

Le bien le foudroiera, en entrant en chapelle

Regarde le blason, il porte l’animal.

Compte sur tous tes doigts, pour que ça t’interpelle.

 

Tout en haut de la tour, regarde à l’horizon.

Tu y verras au loin un bien doux pâturage.

Je ne m’énerves pas, je garde ma raison.

Je « bloguerai » encore ; à toi F d’être en rage.

 

Les « Zhaïkus » codés peuvent se décoder

Tu n’y parviendras pas :F tu es bien trop couard.

Sur la ligne de ciel, les noms sont protégés.

Je ris : le cochon crie : tu es dans le brouillard.

 

Tu as suivis ma trace, au cours de mon périple.

Oh ! je ne suis pas dupe, au restaurant du Lion

Tu reluquais la fille : elle était mon disciple.

Trop tard ! elle t’as eu ! et à la perfection !

 

Bof ! le temps est pour moi. Tu chercheras la rune.

Et tu perdras ton temps, dans le cercle sacré.

Au château je t’attends, avec ton infortune.

Mais tu es bien trop sot : tu crains d’être leurré…

 

En latin je te le dis : tu es   in-concinnus » et « in-conditus »

 

 

Commentaires

F t'emmerde et je trouverai la rune et tu seras ruiné

Écrit par : FFFF | dimanche, 21 septembre 2008

Ta liberté est là Gaudeamus, je suis heureuse que tu aies fracassé le cadenas. La bêtise et la lâcheté des autres ne doivent jamais nous emprisonner.

Tiens, on dirait que FFFFFF est un tantinet irrité...

Je t'embrasse Gaudeamus

Écrit par : Lidia | lundi, 22 septembre 2008

Merci pour ton passage Lidia et de ton appréciation parfaitement juste, mais passons…
Cette affaire est déjà assez embrouillée comme ça…Un vrai pataquès !
Ce FFFF n’est peut-être pas le bon, mais tout simplement un de ses adeptes serpents siffleurs… Ils sont légion…
Bises

Écrit par : gaudeamus | mardi, 23 septembre 2008

Les commentaires sont fermés.