Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 juillet 2008

Haïku du jour

Haïku du jour :

Samedi 05 juillet 2008

 

 

Lecteur assoupi

Livre lui tombe des mains

Mots éparpillés

15:54 Publié dans Haïkus | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Et si un livre n'était pas pas un livre, immuable comme un menhir mais une "parolothèque" où ils seraient temporairement entreposés au risque de devenir insensés si on le fait tomber ! J'aime bien l'idée...

Écrit par : Gicerilla | samedi, 05 juillet 2008

J’aime bien ce néologisme "parolothèque" et son devenir insensé si on le fait tomber…
“Les livres ont les mêmes ennemis que l’homme : le feu, l’humide, les bêtes, le temps , et leur propre contenu.” Paul VALĖRY

Écrit par : Gaudeamus | dimanche, 06 juillet 2008

Hum, ce qui est bien avec les mots éparpillés c'est qu'ils servent à composer d'autres livres et à s'égarer sur les lèvres des Hommes ...
Bonne poursuite de week end, tout en joliesse !

Écrit par : Arwenn | dimanche, 06 juillet 2008

Les commentaires sont fermés.