Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 09 décembre 2007

Les nouvelles idoles

Les nouvelles idoles

 

 

Elle fit un vœu nodal, sur un vol spatial :

Que le lem de son époux  alunisse bien,

et y reste pour toujours.

Elle fit un nœud, aux deux lacets de ses chaussures.

 

 

Loin de lui, elle se sentira moins cernée, sanglée,

langée comme un bébé.

Son mari est bien trop pantouflard,

et  à ses petits soins.

Il la prend vraiment pour une poupée.

 

 

Elle lui scanne :

« Oh, mon amour, reste là-haut, dans ton halo lunaire.

Une épidémie a envahi la terre. On massacre,

on crucifie même les extra-terrestres.

On respecte que ceux qui règnent dans les cieux .

Tu es déjà le Dieu Halo, vénéré,  adoré, adulé, encensé.

Des milliers d’êtres humains te vénèrent,

te prient, te supplient.

Des sanctuaires existent déjà à ton intention.

Halo réponds-moi !

Halo je t’aime !

Halo écoute-moi !

Tu es, où qu’on aille, un Dieu portable,

comme une médaille,

à la ceinture, dans le sac où autour du cou.

Ton image est présente partout.

 

 

Je t’avertis cependant :

Une nouvelle déesse et un nouveau dieu arrivent :

la déesse Ségo et le dieu Sarko.

Ils se disputent la suprématie pour qu’on parle d’eux,

sur toute où une partie de la terre.

Ils sont vénérés, par les fidèles qui les ont créés.

Toi, tu t’es créé toi-même.

Ils te craignent et sont agacés,

quand leurs croyants te font sonner

 

 

Tiens bon oh mon amour !

Prends soin de toi.

Tu es bien plus célèbre qu’eux.

Tu le demeureras pour ta vie entière.

J’en fais le vœu, et deux  nœuds à mes chaussettes.

Je t’aime oh ! mon petit biquet ! 

Je t’admire, tous les soirs,

dans la grosse lunette que tu as pointée sur toi dans le grenier ».

Les commentaires sont fermés.