Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 10 avril 2007

L’isard, le chasseur, le Logos et l’ânier

 

medium_mid_Isard.3.jpg

 

 

 

«  C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain n’écoute pas »

Victor Hugo

 

 

L’isard, le chasseur, le Logos et l’ânier

 

 

Un chasseur trop zélé

visa un isard dans un horst.

Son œil excité et jouisseur

infecta la montagne d’un coup de fusil

Mortel !

L’isard ondoya dans les airs

frappé dans son saut grandiose

et s’écroula dans un bruit de tonnerre.

 

 

Le Logos ferma les yeux :

Tout être vivant doit mourir.

C’est le destin de mes bouffons.

Ne sont-ils pas égaux ?

 

 

Un ânier qui passait par là

avait déjà vu une antilope

se faire terrasser par un chasseur.

Il jura haut et fort que ce crime ne resterait pas

impuni.

Que pouvait-il faire ce pauvre homme,

Sinon se crever le gosier en vain ?

 

 

Les commentaires sont fermés.