Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 14 février 2006

Valentin à Valentine

 

 

 

 

 

"L'amour ce n'est jamais trop long ; c'est toujours trop court"

Gaudeamus

 

Valentin à Valentine

 

Ce soir pour la Saint-Valentin,

Nous dînerons en amoureux,

Accompagnés d'un bon champagne

Celui que tu aimes le mieux.

Nous allumerons des bougies

Pour que je vois briller tes yeux.

Une musique langoureuse

Avec la mer et le ciel bleu.

Nous danserons comme des fous

Cœur à cœur et bouche à bouche.

Nous aurons la tête qui tourne,

Franchement même un peu pompette

Mais c'est le Bon Saint qui le veut,

Pour Lui la joie est dans la chair.

Nous finirons dans notre chambre,

D'un bleu et d'un jaune très tendre,

Pour y boire un alcool de feu.

Je tomberai tes dessous fins

Avec des doigts de magicien.

Les draps auront été changés

Pour qu'ils soient frais et parfumés.

Ils seront couleur lavande

Pour calmer un peu nos élans.

Nous nous enroulerons dedans,

Nus, dans cette pâte vivante,

Avec des plis, des creux, des bosses,

Comme la forme de nos corps,

Noués, dénoués, jamais repus.

Je t'offrirai tout mon amour

De baisers, de câlins, de cris

Qui seront les tiens et les miens,

Avec des oiseaux dans nos mains

Et sur nos lèvres du jasmin.

Quand viendra le petit matin,

Nos corps tout auréolés d'or,

Chanteront un hymne à l'aurore.

Merci à Toi, ô très Grand Saint,

Car ce soir, comme chaque année,

Seront conçus et par milliers,

Des poupons rieurs et joufflus,

Des Valentins, des Valentines.

Plus tard, quand ils sauront aimer,

Ils fêteront, à leur façon,

Chaque quatorze février :

Ce jour sacré et très coquin

Qu'on dit de la Saint-Valentin.

Commentaires

si votre vie est aussi belle que vos mots...
merci pour votre commentaire

Écrit par : LAURA | dimanche, 23 juillet 2006

Les commentaires sont fermés.