Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 02 décembre 2005

Outreau réquisitoire

OUTREAU REQUISITOIRE

 

Malheur à vous juges,

Malheur à vous psys,

Experts en tous genres,

D’avoir condamné,

Autant d’innocents,

Sur la foi d’enfants,

Abusés, violés

Et manipulés,

Par votre justice

Et par des parents,

Indignes du nom

De père et de mère.

 

Malheur à vous juges,

Malheur à vous psys,

Experts en tous genres,

Beaucoup trop payés.

Vous n’êtes pas dignes

De faire un travail

Si humble soit-il,

Bien mieux accompli,

Par de braves gens,

Plus sérieux que vous.

Réviser vos cours

De psychologie.

Vos rapports humains

Sont un vrai chagrin.

 

Malheur à vous juges,

Malheur à vous psys,

Experts en tous genres.

Vous êtes des monstres.

Sans cœur, sans pitié.

Vous serez jugés

Serez condamnés,

Par vos inculpés,

Quatorze innocents

Bafoués et dont un

Poussé au suicide

Tous désespérés

Par une justice

Inique et violente.

Qu’ils n’hésitent pas,

Ainsi que vos pairs

Sans faille et intègres,

A vous envoyer

Croupir en enfer.

 

Gaudeamus

                       

Commentaires

Oui, pas de pitié pour ces incapables. Je suis avec toi.
pas de pardon.

Écrit par : V. Robert | mardi, 06 décembre 2005

Je crois au pardon, mais il ne peut venir que des victimes. J' espère que parmi les 13 innocents certains auront la force du pardon. J'ai écrit ce texte sur le feu de la colère. Les victimes ne peuvent oublier le drame qui leur est arrivé, mais le pardon est, je crois, la seule façon d'y survivre sereinement. Merci de votre message sur mon blog.

Écrit par : Gaudeamus | mercredi, 07 décembre 2005

Quelle tristesse que cette négligence. rien de plus fragile que ce qui touche aux abus sexuels
le pire est que maintenant ce seront peut être les victimes de violences sexuelles qui ne seront plus crédibles. Des enfants , des jeunes adolescents qui comme autrefois n'oseront pas parler. On doutera toujours d'elles
les véritables violeurs et pédophiles doivent se frotter les mains .

je ne suis rassurez vous pas indifférente à ce qu'ont vécu ces innocents.
Je les mets sur le même plan que les victimes de viols. On a violé leur intégrité ; on les a accusés à tort de la même façon qu'on accuse souvent les gamines " de l'avoir cherché " j'ai un texte l'innocent sur mon blog.
j'ai vu que vous aviez mis un lien vers rené Guy Cadou.
un poète , un vrai .

Écrit par : adeline | jeudi, 15 décembre 2005

Les commentaires sont fermés.